Drépanocytose et sophrologie

globules-rouges-sang

La drépanocytose est une maladie génétique également surnommée "la maladie de la douleur". La sophrologie va aider les malades à mieux gérer leurs douleurs mais aussi leur stress déclencheur des crises.

Définition de la drépanocytose

La drépanocytose est une des maladies génétiques les plus répandues en France avec 1 enfant atteint pour 1 736 naissances en 2015 (source drépanocytose INSERM).

 

La drépanocytose est une maladie du sang et plus particulièrement des globules rouges.

 

Cette maladie également appelée anémie falciforme est due à une anomalie de l’hémoglobine, protéine présente à l’intérieur des globules rouges, qui sert au transport de l’oxygène des poumons vers tous les organes du corps. Cette anomalie de l’hémoglobine a pour conséquence la déformation des globules rouges qui perdent leur forme arrondie (comme un disque aplati au centre) et prennent la forme d’une faucille (particularité qui a donné son nom à la maladie).

 

Elle se manifeste par une anémie et des douleurs liées à l'obstruction des vaisseaux par ces globules rouges anormaux (infarctus spléniques, colite ischémique, ostéonécrose, priapisme, complications fœtales pendant la grossesse, complications rénales, oculaires, cardiaques…). D'autres signes peuvent être associés tels que fièvre, essoufflement, hypertension, nausées, vomissements, susceptibilité anormale aux infections…

Des poussées de la maladie, et notamment des crises douloureuses, peuvent être favorisées par le froid, le stress, les infections, certains médicaments vasoconstricteurs.

 

La drépanocytose est une maladie génétique qui touche essentiellement les populations originaires du pourtour méditerranéen, d'Afrique et des Antilles. 

 

La sophrologie pour mieux gérer la douleur liée à la drépanocytose

Un des symptômes majeurs de la drépanocytose est la crise vaso-occlusive.

Cette crise se traduit principalement par des épisodes de douleurs, de survenue brutale et souvent très intenses la plupart du temps situés au niveau des articulations, des os des jambes, des bras, au niveau du bas du dos…

Ces douleurs surviennent lorsque les globules rouges prennent la forme de la faucille, s’agglutinent et bloquent ainsi la circulation sanguine. L’oxygène n’arrive alors plus en quantité suffisante aux os et aux tissus de l’organisme, ce qui engendre de la douleur. 

 

En plus du protocole médicamenteux indispensable établi par l’équipe médicale qui suit le malade, la sophrologie est une technique complémentaire pour l’aider à mieux gérer sa douleur.

 

En effet, la sophrologie par des exercices de respiration, de relaxation et de suggestion mentale va aider le malade à mieux gérer ses douleurs en modifiant la perception cérébrale de la douleur.

 

La sophrologie une aide globale pour accompagner la personne atteinte de drépanocytose

Au-delà de la gestion des douleurs, la sophrologie va aider le malade à gérer son stress qui est un des élément déclencheur des crises de drépanocytose.

 

Par ailleurs, il faut noter que les vaso-occlusions peuvent survenir partout , y compris dans le cerveau ou le cœur ! Ce qui ajoute, pour le malade, l'angoisse de la mort. En sophrologie on apprend également à travailler sur ses angoisses et à accueillir ses émotions quel qu'elles soient pour mieux vivre au quotidien avec la maladie.

 

Le/la sophrologue par un accompagnement bienveillant et sans jugement va permettre également au patient drépanocytaire à accepter la maladie et à reprendre confiance en lui dans un contexte où cette maladie génétique est parfois une maladie taboue dont on ne parle pas.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0